Tendances

Les solaires crées par des célébrités

Les célébrités ont un rapport singulier avec leurs lunettes de soleil : elles leurs permettent de se cacher de la foule et d’échapper aux paparazzis. Pas étonnant que certaines se soient donc mises à créer elles-mêmes des montures. Caroline Receveur, Rihanna, Kendall Jenner, Kim Kardashian… elles s’y sont toutes mises ! Mais que valent les lunettes crées par les stars féminines pour l’été ? Retour en images sur les dernières collaborations et marques imaginées par les rich and famous.

kimkardashian-carolina-lemke-berlin-banniere

© Kim Kardashian x Carolina Lemke Berlin

Les lunettes noires protègent du soleil et de ses effets néfastes, mais pas que… Elles empêchent aussi aux flashs de photographes qui crépitent de trop sensibiliser les yeux et rendent moins reconnaissables. Deux avantages de taille quand on est une célébrité constamment « harcelée » par les fans et les paparazzis.

D’où un lien très fort entre les stars et les lunettes, qui explique que nombreuses d’entre elles se sont mises à en créer. Les dernières en date ? Kendall et Kylie Jenner qui ont imaginé des lunettes de soleil sexy, soit rétro soit futuristes, en vente chez Atol Les Opticiens cette saison. Leur slogan ? Aguicheur en diable : « Cet été, ce n’est pas le soleil qui va briller. » On y trouve des lunettes pour toutes les formes de visages et les styles, des yeux de chat aux montures carrées.

Kendall et Kylie Jenner qui ont imaginé des lunettes de soleil sexy, soit rétro soit futuristes, en vente chez Atol Les Opticiens cette saison
Lunettes Kendall & Kylie Jenner chez Atol Opticiens
Caroline Receveur

Sous le nom Kendall+Kylie Eyewear, elles proposent en tout six modèles compris entre 60 et 120 euros parfaits pour ceux et celles qui aiment le bling : écailles, verres rosés et branches métalliques or à l’horizon. Mais les sœurs ont aussi lancé des lunettes de vue, plus sobres que les solaires. Kim Kardashian, l’aînée de clan, a, elle aussi collaboré sur ses propres solaires (au prix de 90 euros) avec la griffe pointue Carolina Lemke Berlin. Surdimensionnées et colorées, elles lui donnent sur la campagne très années 2000 des airs d’alien mais d’alien (séduisant). A porter que si on a les dad shoes et le cycliste qui va avec, pour une virée en club undeground. Ou qu’on ne s’est pas remis de la saga Matrix même Kim Kardashian a osé les porter à la Maison-Blanche lors d’une visite à Donald Trump.

Des lunettes m’as-tu-vu ?

 Cet été, dans le même esprit, la starlette échappée de la télé-réalité Nabilla a aussi pensé plusieurs modèles (vendus environ 55 euros la paire) pour la marque australienne Quay Australia, qui avait aussi récemment fait appel à Jennifer Lopez. Certaines créations – présentées en mai à Cannes en grandes pompes – sont assez réussies comme une monture papillon XXL ornée de strass ou une création aviateur très Tom Cruise. Enfin, toujours en France, c’est une autre influenceuse connue pour ses looks sensuels, Caroline Receveur, qui se lance dans la lunette. Elle a inventé une paire très glamour pour la marque Kapten & Son intitulées « San Francisco by Caroline Receveur » (disponibles pour 99 euros). A ne porter que si on aime la chaîne de lunette et ce qui brille.

quay-nabilla-fond-banniere-2

© Quay Australia x Nabilla

rihanna-fenty-vertical

© Fenty

Mais nos préférées parmi les lunettes crées par les stars féminines cet été caniculaire restent les futuristes montures de Rihanna pour Fenty, sa griffe lancée chez LVMH cette année. Après avoir posé pour les lunettes Dior lors d’une campagne remarquée, la chanteuse barbadienne propose des modèles oversize et colorés qui donnent du cachet à n’importe quelle tenue sobre. Ces montures sont inspirées par son propre style avant-gardiste. Seul hic ? Leur prix, puisque les lunettes tournent aux alentours de 400 euros. Mais elles sont bien vu pour avoir soi-même l’air d’une star cet été sur la plage. Ou sur le bitume brûlant.