Focus

Portrait de Selima Salaun

De sa naissance en Tunisie, à ses études en France, en passant par la création de ses boutiques à New-York, Paris et Santa Monica, ou ses promenades artistiques à Arles, en Suisse ou à Miami, Selima Salaun puise tout autour du monde ses inspirations pour créer des lunettes sur lesquelles les stars ont, depuis longtemps, jeté leur dévolu.

eyeseemag-interview-2019-portrait

Quels sont vos origines, votre parcours, vos inspirations ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

Je suis née en Tunisie et j’ai fait mes études d’optique à Morez puis à Paris.

J’ai d’abord travaillé pour une sublime boutique d’optique, Royal Optique dans le 16ème arrondissement de Paris. C’est là où j’ai appris à faire des montures sur-mesure car nos clients étaient pour la plupart des chefs d’état ou des célébrités qui voulaient porter des modèles uniques. Nous travaillions à l’époque avec les établissements Dorillat et ce qui est incroyable c’est que je travaille toujours avec eux aujourd’hui !

 

Je suis inspirée par mes voyages, par mes clients. Je suis passionnée d’architecture et surtout de photographie. Je vais tous les ans à Arles pour le Festival International de la photo. Quand c’est possible, je me rends également à Art Basel en Suisse et à Miami.

eyeseemag-interview-2019-portrait

Quel a été le tournant de votre carrière, et comment était votre première collection ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

J’ai ouvert ma première boutique à Soho dans Manhattan à la fin de l’année 1993. Le quartier était très différent de ce qu’il est aujourd’hui. Il n’y avait alors que des galeries d’art et nous étions seulement 2 opticiens. C’est drôle car le deuxième était français également.

Ma première collection a été créée plutôt par hasard car je n’arrivais pas à trouver ce que je voulais sur le marché professionnel (beaucoup aussi ne voulaient pas me vendre… haha). Cette première collection était assez ludique, plutôt classique avec des touches sexy, nerdy…. Je m’étais inspirée des vieux films de Godard, Fellini, Pasolini, etc. J’avais imaginé différents thèmes et j’avais utilisé beaucoup de coloris. Nous avons été les premiers à créer des plaques de coloris laminées bicolores (bleu marine sur tangerine, vert sur violet, rouge sur bleu).

Le tournant a été lorsque Barneys a acheté la collection et m’a proposé d’ouvrir un corner dans leur magasin de Madison Avenue.

eyeseemag-interview-2019-portrait

Qu’est-ce qui a fait la différence à l’époque et vous a apporté le succès ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

Nous avons eu très vite une clientèle incroyable. Bono a porté mes lunettes dans un de ses clips et on a vu défiler en boutique Caroline Kennedy, Yoko Ono, Lenny Kravitz, Elizabeth Taylor, Meryl Streep… La liste est super longue. Cela continue encore aujourd’hui avec Ryan Gosling, Susan Sarandon, Jay Z, Beyonce, Rihanna, Lady Gaga, Audrey Tautou, Vanessa Paradis, et bien d’autres encore.

eyeseemag-interview-2019-portrait

Une belle monture, pour vous, c’est quoi ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

Elle est forcément simple, élégante et intemporelle

eyeseemag-interview-2019-portrait

De quoi êtes-vous le plus fier ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

Il s’agit des montures que je réalise toujours pour le musée Neue Galerie à New-York. C’est un sublime musée qui abrite le célèbre Portrait d’Adele Bloch Bauer, peint par Gustav Klimt. Pour le musée j’ai créé les montures Freud, Marlene Dietrich et Egon Schiele. Le projet de collaboration que nous avions lancé avec le photographe japonais Hiroshi Sugimoto est également extraordinaire.

eyeseemag-interview-2019-portrait

Quelles lunettes auriez-vous aimé créer ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

La Persol Ratti 714, rendue célèbre par Steve Mc Queen.

eyeseemag-interview-2019-portrait

Si vous aviez une baguette magique pour créer les lunettes de vos rêves, elles ressembleraient à quoi ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

Ce serait les lunettes qui rendent heureux… elles sont indescriptibles !

eyeseemag-interview-2019-portrait

Quand vous n’êtes pas au travail, où êtes-vous ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

Je suis à la maison pour m’occuper de mes 4 chiens et de mes 2 chats. Je lis également beaucoup. Je suis obsédée par les livres ainsi que par les films français !

eyeseemag-interview-2019-portrait

Si vous n’aviez pas designé des lunettes, qu’auriez-vous fait dans la vie ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

Probablement vétérinaire car J’ADORE les animaux.

eyeseemag-interview-2019-portrait

Quelles sont votre ou vos villes préférées ?

eyeseemag-interview-2019-selima-salaun-portrait-2

Paris et Tokyo !