Culture lunettes

Le lexique des matériaux de lunettes

Il peut nous être égal que nos lunettes soient en plastique, en acétate ou encore en titane, l’important étant d’avoir une monture en harmonie avec notre visage. Et pourtant, les matériaux qui composent les lunettes racontent plus de choses qu’il n’y paraît. Suivez le guide.

Tout d’abord, et comme vous devez sûrement vous en douter, il existe plusieurs types de matériaux pour fabriquer une monture. On peut même dire qu’il y existe trois grandes familles : les métaux (titane, acier…), les matériaux naturels comme le bois par exemple et aussi les plastiques – ou plus précisément les matériaux organiques – dont l’acétate est l’un des plus communs.
Le métal connu pour sa solidité et sa grande résistance aux chocs, est de fait le compagnon idéal de ceux qui ne sont pas particulièrement soigneux. Le bémol principal avec les montures en métal est que certaines montures contiennent de l’aluminium ou encore du nickel qui peuvent parfois être sources d’allergie.

Dans ce cas, mieux vaut donc opter pour des montures hypoallergéniques, de type acier inoxydable par exemple. Le plastique, quant à lui, est préféré lorsqu’il s’agit de fabriquer des montures colorées et/ou avec des motifs, tout en conservant une solidité à toute épreuve (ou presque). Enfin, les plus écolos seront heureux de savoir que les montures en matériaux naturels sont désormais proposées à des tarifs raisonnables, à l’instar de celles fabriquées dans du bois ou issues de marc de café.

culture-lunettes-lexique-materiaux-banniere

© Mykita

Les montures de lunettes en métaux

1. Le titane

Très apprécié pour sa légèreté, sa solidité mais aussi pour le fait qu’il soit hypoallergénique, le titane est donc parfait pour les personnes allergiques aux métaux. Aussi, ces montures sont idéales pour celles et ceux qui auraient une forte correction et devraient porter des verres épais. Le seul bémol est que les montures en titane coûtent plus cher que les montures basiques.

2. L’acier inoxydable

Comme pour le titane, les montures en acier inoxydable sont hypoallergéniques et on retrouve également les mêmes avantages, à savoir, la légèreté et la solidité. Petit plus, l’acier inoxydable coûte moins cher et résiste mieux aux chocs.

Lexique des matériaux en lunetterie - dita eyewear

© Dita, titane

Lexique des matériaux en lunetterie - mykita

© Mykita, acier inoxydable

culture-lunettes-lexique-materiaux-banniere-02

© Gucci

Les montures de lunettes organiques

1. L’acétate

Ce matériau est connu pour offrir à ceux qui le souhaitent des lunettes très colorées mais pas forcément d’une grande résistance. Sa souplesse permet néanmoins de proposer diverses formes, parfois excentriques chez certains créateurs comme Gucci ou encore Dolce & Gabbana. Et, le saviez vous, l’acétate est une matière plastique d’origine végétale !

2. Le polyamide

Bien qu’il ressemble beaucoup à l’acétate, le polyamide permet de fabriquer des montures solides, flexibles et même incassables. Cette matière est parfois mélangée avec d’autres plastiques et on retrouve d’ailleurs parmi ce large panel, le nylon. Le polyamide est très souvent utilisé dans la fabrication de lunettes de soleil.

3. La fibre de carbone

Ce matériau obtenu après plusieurs mélanges de matières premières pour palier le fait que la fibre de carbone soit assez fragile est de plus en plus présent dans les montures. Il est résistant, léger et souple ce qui est plutôt commode quand on doit porter des lunettes tout le temps. Pour avoir un ordre d’idées, la fibre de carbone est plus légère que l’aluminium mais autant résistante que l’acier et le tout moins cher que le titane. Enfin, et contrairement à l’acétate, l’éventail de couleurs proposé par les montures en fibre de carbone n’est pas aussi varié

4. L’optyl

Moins célèbre que ces compères, l’optyl est hypoallergénique, comme le titane ou l’acier inoxydable. Son plus ? Sa solidité, sa légèreté puisqu’il est considéré comme pesant 20% de moins que l’acétate et son adaptation à la forme du visage. Pour la petite anecdote, l’optyl a été inventé par le fondateur de la marque Carrera, Wilhelm Anger.

Lexique des matériaux en lunetterie - gucci

© Gucci, acetate

Lexique des matériaux en lunetterie - versace

© Versace, polyamide

Lexique des matériaux en lunetterie - cartier

© Cartier, fibre de carbone

Lexique des matériaux en lunetterie - fendi

© Fendi, optyl

culture-lunettes-lexique-materiaux-banniere-03

© Wave of wood

Les montures de lunettes en matériaux naturels

1. Le bois

Beaucoup imaginent que montures en bois riment avec prix exorbitant et pourtant de nombreuses créations « made in france » prouvent le contraire. Ainsi, il est possible d’afficher ses convictions écologiques des pieds à la tête. Nous vous parlerons bientôt de la marque Wave of Wood qui propose de nombreux modèles aussi originaux les uns que les autres.

2. Le marc de café

On vous en parlait il y a peu, recycler du marc de café pour fabriquer des lunettes, c’est totalement possible. La marque ukrainienne Ochis Coffee propose des montures à base de marc de café et de lin naturel. Le but était de pouvoir fabriquer des lunettes issues d’un matériau recyclable et le café s’y prêtait à la perfection. Ces lunettes se biodégradent 100 fois plus vite que des lunettes en plastique et les montures proposées sont très légères et résistantes à l’eau.

Lexique des matériaux en lunetterie - wave of wood

© Wave of Wood, bois

Lexique des matériaux en lunetterie - ochis coffee

© Ochis Coffee, marc de café

Écrit par Kahina Boudjidj