High - tech

Quelles lunettes pour aller dans l’espace ?

Comment bien choisir ses lunettes pour aller dans l’espace ? Quelles sont les conséquences d’un tel voyage pour vos yeux ? Que vous soyez porteur de lunettes ou non, découvrez notre article pour vous préparer, vous et vos yeux, à la conquête spatiale.

lunettes-dans-lespace-banniere-02

© Silhouette

Les lunettes dans l’espace : une vraie problématique

Imaginez-vous quelques instants dans votre navette spatiale, prêt(e) à réaliser votre première sortie extravéhiculaire avec vos lunettes préférées et, pour seule protection, votre combinaison spatiale. Aviez-vous déjà pensé qu’avec l’apesanteur, votre monture pourrait devenir un véritable danger ? En effet, elle se compose généralement de mini-vis qui pourraient mettre à mal votre mission spatiale si elles se détachaient. Vous pourriez ingérer ces petits composants ou, pire encore, ces derniers pourraient être responsables de la défaillance de votre combinaison spatiale, ou même de sa déchirure. Et là, clairement : « Houston, we’ve had a problem ».

Les conditions de travail dans l’espace sont compliquées et vous pourriez aussi être amené à travailler avec votre combinaison et votre casque pendant plusieurs heures d’affilée, sans avoir la possibilité de remettre vos lunettes en place si jamais elles se mettaient soudainement à glisser. De même, une monture qui vous presse le visage jusqu’à vous irriter pourrait s’avérer problématique. C’est pourquoi, si vous envisagiez d’emporter vos lunettes dans l’espace, il faudrait que celles-ci soient extrêmement légères, sans vis et conçues à partir d’un matériau limitant les risques d’allergies.

Silhouette, Des lunettes supere legere et analergique pour aller dans l'espace

© Silhouette

Des lunettes dans l'espace avec la marque Silhouette

© Silhouette

Modele de lunettes pour aller dans l'espace chez Silhouette

© Silhouette

Titan Minimal Art par Silhouette : des lunettes validées par la NASA

Après un processus de sélection et des tests menés par les scientifiques de la NASA dans les années 2000, les lunettes Titan Minimal Art https://www.silhouette.com/fr/optiques/tma-icon/7578/6055 de la marque autrichienne Silhouette ont été homologuées pour les voyages dans l’espace. Il faut dire que ces lunettes présentent toutes les caractéristiques attendues : ultra minimalistes, elles sont en titane et conçues sans cadre, sans vis et sans charnière. Le poids de leur monture (1,8 gramme !) leur permet d’ailleurs d’être considérées comme les lunettes les plus légères au monde. Depuis qu’elles ont été reconnues en tant que « technologie spatiale certifiée », les Titan Minimal Art ont participé à de nombreuses missions de la NASA.

Si vous avez l’intention de rester sur la terre ferme dans les prochaines années, rien ne vous empêche de vous procurer ces lunettes d’astronautes aux qualités reconnues. Depuis sa création en 1999, ce modèle a déjà convaincu plus de 10 millions de porteurs de lunettes dans le monde. Par ailleurs, il se chuchote qu’Elizabeth II porte des lunettes de la marque Silhouette depuis les années 80 : cela vous ferait donc un point commun avec les astronautes ainsi qu’avec la Reine d’Angleterre donc, tout simplement.

Et si je veux aller dans l’espace et que j’ai une bonne vue ?

Vous avez eu 10/10 à votre dernier test d’acuité visuelle et vous n’avez pas besoin de porter de lunettes ? C’est une excellente nouvelle pour votre (éventuelle) sélection au prochain programme spatial de la NASA… Sachez cependant qu’un séjour prolongé dans l’espace peut être la source d’une dégradation de votre vue. En effet, des examens médicaux réalisés sur des astronautes embarqués dans des missions de longue durée montrent, sur certains d’entre eux, un aplatissement des globes oculaires et une baisse importante de l’acuité visuelle après leur retour sur terre. La cause ? Sans la gravité, la circulation sanguine à l’intérieur des yeux et du crâne entraînerait une pression inhabituelle. Ce phénomène, aussi appelé « pressurisation du liquide cérébro-spinal », serait ainsi responsable de la baisse de la vue.

Pas de panique cependant si vous envisagiez de partir prochainement vers de lointaines contrées célestes puisque la Nasa est évidemment sur le coup pour résoudre cette problématique. D’après une étude menée sur 20 individus au John Space Center de Houston, au Texas, le port de lunettes de natation, qui compriment la peau autour des yeux, pourrait permettre de réduire la pression à l’intérieur des yeux et donc de diminuer le symptôme. Une étude complémentaire réalisée dans l’espace sera nécessaire pour confirmer ces résultats. Soyez prudents et patientez donc encore quelque temps avant de prendre place dans votre navette spatiale.

lunettes-dans-lespace-banniere

© Unsplash