Tendances

Les lunettes en coquillage de Friendly Frenchy

Les vacances d’été vous paraissent déjà loin ? Et si nous vous disions qu’il existe des lunettes en coquillage qui pourraient vous donner l’impression d’être au bord de la mer toute l’année ? Moules, huîtres, coquilles Saint-Jacques… Friendly Frenchy a imaginé des lunettes éco-conçues à partir de coquillages. Attention, elles ne se mangent pas.

lunettes-en-coquillage-charlaine-croguennec-banniere-light

© Friendly Frenchy, Charlaine Croguennec

Les lunettes en coquillage de Friendly Frenchy

Les vacances d’été vous paraissent déjà loin ? Et si nous vous disions qu’il existe des lunettes en coquillage qui pourraient vous donner l’impression d’être au bord de la mer toute l’année ? Moules, huîtres, coquilles Saint-Jacques… Friendly Frenchy a imaginé des lunettes éco-conçues à partir de coquillages. Attention, elles ne se mangent pas.

Lunettes en coquillage : à l’origine de ce projet…

Derrière ce concept qui sent bon le sable chaud, deux passionnés : Sandrine Guyot et Laurent Pezé, fondateurs de Friendly Frenchy, une marque française destinée aux vacances au bord de l’eau. « Les lunettes de soleil faisaient partie des 5 produits phares que nous souhaitions lancer » raconte Sandrine Guyot. Le duo s’est alors fixé un objectif : trouver une alternative au plastique pour fabriquer ses lunettes de soleil. Mais alors, comment en vient-on à imaginer des lunettes en coquillage ? Lui est passionné de gastronomie, elle s’intéresse aux thématiques du développement durable et du recyclage. « Mon arrière-grand-père était négociant en coquillage, il avait construit une usine de boutons de nacre et de marqueterie à l’époque. En fait, j’ai toujours baigné dans les coquillages » poursuit la fondatrice de la marque. C’est ainsi que leur idée est née.

Des lunettes en moules, en huîtres ou en coquilles Saint-Jacques

Il faut dire que les déchets de coquillages constituent une vraie problématique : la France est le premier producteur européen d’huîtres et le deuxième de moules. Alors, après consommation, comment réutiliser ces biodéchets ? Pour concevoir ses lunettes, Friendly Frenchy travaille donc en partenariat avec des producteurs, des ostréiculteurs et même des villes. « On récupère des coquilles Saint-Jacques auprès des restaurateurs de Trouville. Pour les huîtres, nous avons un partenariat avec les parcs de Saint Kerber à Cancale, chez Boulan au Cap Ferret ou à l’étang de Thau. Pour les moules, on les récupère dans le Morbihan ou au Mont-Saint-Michel » explique Sandrine Guyot. Une fois qu’ils ont été collectés, les coquillages sont nettoyés. La suite de leur transformation dépend de la collection à laquelle ils sont destinés.

Deux collections, deux processus de fabrications

À travers ses deux collections « Plage » et « Solarmor® », Friendly Frenchy valorise donc les déchets et met aussi en avant le savoir-faire de la pêche, de l’ostréiculture et de la lunetterie française.

lunettes-en-coquillage-banniere-light

© Friendly Frenchy

La collection « Plage »

La monture des lunettes de la collection « Plage » est conçue à partir d’un mélange de coquillages et d’huile végétale. « Notre matière première est brevetée et nous a demandé deux ans de recherche et développement » précise la fondatrice de la marque. C’est ensuite à Oyonnax, dans le Jura (le bassin historique de la lunetterie française) que la matière première est injectée dans des moules. C’est ainsi que la monture prend vie et que les coquillages deviennent lunettes. Pour le verre, la marque a choisi un fabricant français, Dalloz Créations, et propose 3 types de verres (dégradés, polarisés ou finition miroir) recyclables avec un indice de protection de catégorie 3.Lunettes en coquillage « Vague – Saint-Jacques » – Collection Plage – 95 €


www.friendlyfrenchy.fr

lunettes-en-coquillage-solarmor-banniere-light

© Friendly Frenchy

La collection « Solarmor® » (fabriquée à la main)

 Lunettes en coquillage « L’huître – La recyclée » – Collection Solarmor® – 250 €
www.friendlyfrenchy.fr

Pour la collection « Solarmor® », le processus de fabrication est différent : il s’agit de produits haut de gamme. La matière première, composée de coquillages et d’une base bio-sourcée de cellulose de bois est conçue dans le Jura. Elle rejoint ensuite la lunetterie de Villeroy, dans l’Yonne, où les lunettes sont entièrement fabriquées à la main. Ici, les verres sont traités avec un antireflet pour apporter un confort supplémentaire. Les lunettes en coquillage de la collection Solarmor® sont certifiées Origine France Garantie. (ajouter le lien sur l’article Made in France)

 

Des lunettes de soleil en coquillage 100 % françaises

Tous les modèles de lunettes de soleil proposés par Friendly Frenchy sont simples, élégants et unisexe. Chaque coquillage apporte une tonalité de couleur, un aspect et un design spécifique à chaque monture. Enfin, pour aller au bout de sa démarche 100% made in France, Friendly Frenchy s’est entouré d’un studio d’artistes nantais, The Feebles, pour designer son emballage recyclable.

Retrouvez tous les modèles de lunettes de soleil en coquillage de Friendly Frenchy sur le site internet de la marque : www.friendlyfrenchy.fr.