Tendances

Thierry & Leonard Lasry

Qu’y a-t’il de plus intime que de voir à travers les lunettes de quelqu’un d’autre ? Inspirations, anecdotes, bons conseils et bonnes adresses. Enfilez les lunettes des frères Lasry et voyagez dans le temps et dans l’espace.

Interview

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Thierry : Thierry & Léonard Lasry de la marque Thierry Lasry. Je suis le designer. Ensemble, nous formons un tandem et dirigeons la marque dans sa globalité, de la partie artistique à la partie business.

Parmi les choses qui vous inspirent en ce moment et que vous avez de nous faire découvrir, pouvez-vous nous parler de :

Une ville ?

Thierry : Miami. J’habite New York, une plage de rêve à 2h30 en avion, c’est difficile de résister ! C’est devenu ma destination préférée pour m’évader un long weekend.

Léonard : Paris. Encore et toujours, même si j’adore voyager, je suis toujours heureux de retrouver Paris qui m’inspire et dont je n’ai pas encore fait le tour en 35 ans d’existence !

Une époque ?

Thierry : Milieu et fin des années 80. Les Lego, les Playmobil, Depeche Mode, Grace Jones, George Michael, Public Enemy, Thierry Mugler, Claude Montana, le mouvement Memphis, les bandanas, les bracelets brésiliens… Qu’ajouter de plus ?

Léonard : De la fin des années 60 à la fin des années 70. La pop orchestrale aux arrangements si caractéristiques, puis l’arrivée de la disco soul dont je suis fan, puis du disco. Scott Walker, Françoise Hardy, Michel Colombier, Patty Pravo, les Sister Sledge, Grace Jones… Le designer David Hicks, l’iconographie de la presse et de la publicité de cette époque.

Une oeuvre d’art ?

Thierry : Les “Future Relic” de Daniel Arsham. Je les collectionne et je suis totalement fasciné par chacune d’entre elles.

Léonard : Tout Sagan, son oeuvre, ses romans, ses chroniques, son regard sur la vie et la société.

Un modèle de lunettes ?

Thierry : Le modèle WAVVVY, à lui seul il illustre tout ce qui fait la touche Thierry Lasry, un design très épuré et immédiatement
identifiable, plein de détails et un vrai savoir-faire avec l’acétate..

Léonard : Le modèle POTENTIALLY, mon modèle fétiche depuis l’an dernier. Il fait partie de nos premiers modèles en métal, j’aime 
l’idée que Thierry Lasry n’est pas seulement identifié par une matière, de l’acétate, mais par une ligne, une patte reconnaissable, 
un dessin spécifique à la fois retro et futuriste.

Un compte Instagram à suivre (à part le votre) ?

Thierry : @petefallon. C’est mon cartoonist préféré, il croque la politique américaine avec un irrésistible humour et beaucoup de finesse.

Léonard : @snoopygrams. C’est le compte officiel de Snoopy, il est quotidiennement mis à jour avec des vignettes qui me donnent toujours le sourire.

tendances-interview-thierry-lasry
Modele de lunettes Isolar Thierry Lasry

© The Isolar

modele de lunettes Wavvvy Thierry Lasry

© Wavvvy

Modele de lunettes Sexxxy black gold Thierry Lasry

© Sexxxy Black & Gold

tendances-interview-leonard-lasry

Vos adresses cultes ?

Thierry : À Paris, le Café de Flore, la Brasserie Lipp, le Bar des Prés, La Grande Epicerie et le Meurice pour le Tea Time. À New York, The Grill & The Pool (deux restaurants qui communiquent), The Lobster Club, Nur et bien sûr Sant Ambroeus Soho.

Léonard : À Paris, le Marcello, le Récamier, le Flore pour la rive gauche et la Maison Plisson pour la rive droite. Aussi, Page 35 
dans le Marais, mes crêpes préférées.

Une petite anecdote sur Thierry Lasry ?

Thierry : La marque avait tout juste 3 ans quand Sarah, la directrice artistique de feu Colette, m’a demandé de créer une paire de lunettes pour un super-hero des DC Comics à l’occasion de leurs 75 ans. Thierry Lasry s’est retrouvée aux cotés de Balmain, Lanvin, Karl Lagerfeld… Ce fut la première des trois vitrines que nous avons eues chez Colette.

Léonard : L’excitation de travailler sur le clip musical Thierry Lasry, intitulé MILKY WAY, avec le photographe réalisateur Ali Mahdavi. 
Nous sortions une nouvelle famille de modèles de lunettes en acétate avec des inclusions métalliques aux designs très 80’s (par exemple, le modèle BUTTERSCOTCHY). Pour la première fois, ce projet voyait mes deux activités se réunir : la marque Thierry Lasry et mon activité de compositeur/producteur de musique, en signant la chanson dédiée aux images et à la collection.

modele de lunettes butterscotchy de chez Thierry Lasry

© Butterscotchy

Modele de lunettes Probably 500 silver pink de chez Thierry Lasry

© Probably 500 Silver Pink

Modele de lunettes potentially de chez Thierry Lasry

© Potentially