Focus

3 précieux conseils pour bien choisir son opticien

Ça y est, après un peu d’attente, vous avez enfin obtenu un rendez-vous chez l’ophtalmo. Vous avez donc une ordonnance et vient alors le moment fatidique de choisir votre nouvelle monture. C’est là qu’entre en scène l’opticien puisque son rôle est de vous conseiller au mieux pour trouver La paire. EYESEEmag vous livre quelques tips pour bien choisir votre opticien.

Le but de l’opticien est d’apporter son regard technique pour vous orienter vers les montures et les verres les plus adaptés à votre correction et à vos besoins. Confort oculaire et prix raisonnable sont les mots d’ordre. Ainsi et en fonction de votre mode de vie et de vos habitudes, il pourra vous proposer un type de verres en particulier. Il vous demandera, par exemple, si vous utilisez souvent les écrans (si vous travaillez sur ordinateur), si vous conduisez ou encore si vous travaillez en cuisine et qu’il vous faudra donc des verres anti-buée. Il vous aidera aussi à choisir une monture en fonction de la forme de votre visage, de votre couleur de peau et bien sûr de vos goûts. Son rôle est donc très important et c’est pour cela que vous devez bien le choisir.

_Arek-Socha-doors-1767563_1920

© Pixabay

1. Faire plusieurs opticiens

Avant de choisir votre nouvelle monture, faites le tour de plusieurs opticiens afin de vous faire une idée et d’établir un devis pour vos lunettes. D’une enseigne à une autre, les prix peuvent varier en fonction des verres et de la monture, n’hésitez donc pas à bien vous renseigner pour pouvoir comparer les offres et les prix. Sachez aussi qu’il existe plusieurs types d’opticiens : les mutualistes (appartiennent au réseau de santé de la Mutualité Française), les indépendants (pas de partenariat avec une chaîne d’optique), les grandes enseignes d’optique et les opticiens en ligne. Pour ces derniers, et ce malgré l’essayage possible en ligne, soyez sûr de pouvoir vous passer des conseils d’un opticien. L’avantage avec les opticiens en ligne est bien évidemment le prix qui est beaucoup plus bas que chez les trois autres types d’opticiens. Cela dit, en règle générale, il est mieux d’aller en boutique quand vous avez une forte correction et qu’il faut donc des mesures oculaires pour que vos verres soient adaptés au mieux.

© Ri Butov, Pixabay

© Henryk Niestrój, Pixabay

© Bob William, Pixabay

2. Choisir un opticien en fonction de vos besoins

Pour être sûr d’avoir une monture qui vous correspond faites vous une check-list de ce que vous recherchez et pendant votre petit tour des opticiens, voyez lequel vous propose des modèles et des prix qui vous conviennent. En fonction du style de monture que vous recherchez vous pourrez trouver, en quelques clics, un opticien qui répondra au mieux à vos besoins. Vous cherchez des lunettes plutôt design ? De créateur ? Ou bien vous préférez ne rien avoir à débourser et souhaitez vous diriger vers les montures sans reste à charge que les opticiens doivent être en mesure de vous proposer depuis le début de l’année 2020 ? Tout le monde n’a pas forcément envie de mettre la main à la poche alors à vous de voir !

© Alexander Stein, Pixabay

© Pixabay

© fancycrave1, Pixabay

3. Définir votre budget

Comme on vous le conseillait, pensez à faire plusieurs devis pour comparer les prix et voir s’ils sont plus ou moins en adéquation avec votre budget. Les lunettes peuvent s’avérer parfois coûteuses quand on souhaite une monture de luxe. Notez également que depuis le 1er janvier 2020, les choses ont quelque peu changées en terme de remboursement… Avec le RAC 0, autrement dit « reste à charge 0 », les opticiens vous proposent désormais plusieurs montures (pour adultes et pour enfants) sans reste à charge comme son nom l’indique. Si votre budget est limité et que vous n’êtes pas forcément intéressé par une monture de luxe, parlez-en avec l’opticien que vous aurez finalement choisi afin de voir les modèles qu’il propose dans le cadre du 100% santé (d’une valeur maximale de 30 € pris en charge totalement). Vous pourrez également prendre l’option de verres dans le panier du RAC 0 et choisir de privilégier une monture qui sort de ce panier pour élargir votre choix vers des montures plus design ou labélisées Made in France ou Origine France Garantie (sachant que la participation des complémentaires sera à ce moment là plafonnée à 100 euros pour une monture).

Pensez également au service après-vente de votre opticien et posez-lui des questions concernant les réparations. Quelles garanties vous propose-t-il en cas de verre cassé, de monture tordue, de rayure ? Y-a-t-il une franchise ? Autant de questions qui valent la peine d’être posées avant de sauter le pas.

En somme, il est très important de ne pas vous arrêter au premier opticien et de trouver celui qui répondra au mieux à vos attentes. Faites-lui part de toutes vos questions et n’hésitez pas à lui demander des conseils même si vous avez déjà une idée relativement bien définie de ce que vous voulez. Enfin, si vous optez pour un opticien en ligne, rendez-vous sur un site « sûr » et vérifiez quand même qu’un véritable opticien se trouve derrière pour bénéficier d’un service correct et surtout de monture et de verres de qualité.

Écrit par Kahina Boudjidj