fbpx
Tendances

Les conseils d’Ansostyle, l’opticienne qui a conquis les réseaux sociaux

Anne-Sophie Lapetitte est opticienne depuis 10 ans. Un métier passion qui lui permet de conjuguer son appétence pour la mode et son sens du contact humain. Elle opère aussi, depuis sept ans, sur les réseaux sociaux via sa chaîne Youtube et son compte Instagram Ansostyle. Elle y prodigue conseils, coups de cœur, astuces avec une bonne humeur contagieuse. Nous avons voulu lui poser quelques questions pour un achat de lunettes réussi.

– Propos recueillis par Charlotte Médot –

Logo-ESM

Comment ne pas se tromper quand on vient choisir une paire de lunettes de vue ?

portrait-ansostyle

S’il y a bien une chose à garder en tête avant de venir choisir ses lunettes chez l’opticien, c’est d’être dans un bon état d’esprit. Il ne faut surtout pas se décider si on ne se sent pas bien. Dans ce cas-là, on repousse au lendemain !
Il faut aussi venir avec son look de tous les jours. Si vous avez l’habitude de vous habiller ou de vous maquiller d’une façon précise et que vous venez acheter vos nouvelles lunettes en sortant du sport, ça risque de vous perturber… Gardez votre style habituel car votre future monture fera partie de votre quotidien.
Ensuite, vous devez laisser sa chance à l’opticien et ne pas vous braquer. Nous connaissons notre métier, nous allons réussir à vous cerner et à vous proposer quelque chose qui vous ira parfaitement.

Logo-ESM

Et une paire de solaires ?

portrait-ansostyle

Mes conseils sont les mêmes pour des solaires même si on est beaucoup plus libres. Il y a moins de règles et les gens sont moins stressés car c’est une décision qui aura moins d’impact dans leur vie quotidienne.

Logo-ESM

Quand vous aidez un client à choisir une paire, sur quoi vous fondez-vous ?

portrait-ansostyle

Je ne me jette jamais sur un client, j’essaye d’abord de cerner sa personnalité, ses envies et d’observer la forme de son visage. J’aime aussi voir son ancienne paire de lunettes, pour comprendre son style, demander ce qui ne lui convient plus et ce qu’il a envie de changer. Je lui pose ensuite toute une série de questions, je lui demande, par exemple, s’il a une envie précise, une matière privilégiée ou encore s’il est ouvert aux couleurs. Tous ces éléments forment une bonne base. Ensuite, je lui présente plusieurs modèles et je me sers de divers détails comme la forme de son visage, la couleur de ses yeux, de sa peau ou des cheveux pour justifier mes choix.

Logo-ESM

Est-ce que vous aimez sortir vos clients de leur zone de confort ?

portrait-ansostyle

Quand je leur présente une première option, j’essaye de ne pas trop les bousculer mais je ne m’impose pas non plus de limites. Je présente une paire que j’imagine bien sur la personne et qui est en adéquation avec ce que j’ai appris d’elle. En général, je fais essayer à mes clients des montures vers lesquelles ils ne seraient pas allés naturellement. Je fais aussi en sorte de ne pas trop les influencer, l’important c’est qu’ils apprécient leur paire parce que c’est eux qui vont la porter tous les jours. Mais voilà un autre conseil : sortir de sa zone de confort ! En général on est agréablement surpris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ANSOStyle | Opticienne (@ansostyle)

Logo-ESM

Et le choix du matériau dépend-il aussi du client ?

portrait-ansostyle

Certains aiment les montures discrètes donc là on va les orienter vers du métal. Si la personne a un besoin de confort et cherche des lunettes ultra-légères, on va se tourner vers le titane. Il y a aussi des gens qui vont préférer une lunette de caractère donc là on va proposer de l’acétate épais. C’est le même procédé pour les formes et les couleurs.
C’est pour ça qu’en boutique il faut absolument avoir une sélection variée afin de pouvoir satisfaire le plus de personnes possible.
J’aime aussi parler du créateur, car ça ajoute une dimension émotionnelle à l’objet. C’est un vrai plus de pouvoir mettre une histoire et un visage sur le nom d’une marque, surtout quand ce n’est pas une grande maison. Je constate que ça plaît, parce qu’après les clients s’attachent et reprennent une monture de cette marque.

Logo-ESM

Comment sélectionnez-vous les marques qui se trouvent dans votre boutique ?

portrait-ansostyle

J’aime beaucoup travailler avec des créateurs car il y a une vraie recherche de sens, de qualité et d’originalité, mais je choisis aussi mes marques en fonction des demandes et des attentes de ma clientèle. Il y en a énormément… Il y a tout un hall créateurs au salon Silmo (salon de la lunette) qui me fascine et où j’adore me promener.

Logo-ESM

Comment faire durer ses verres longtemps ?

portrait-ansostyle

Il faut surtout faire attention aux verres. Il faut impérativement les nettoyer avec un spray ou une lingette acheté chez un opticien. J’insiste sur ce point parce qu’on va proposer des produits qui sont mieux adaptés aux verres et qui sont moins agressifs dans le temps. Il faut aussi les essuyer avec une chiffonnette ou alors avec un mouchoir très très doux. Jamais avec un t-shirt, un pull ou la serviette du restaurant ! Enfin, n’hésitez pas à retourner de façon régulière chez votre opticien, dès que la monture se desserre, par exemple.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ANSOStyle | Opticienne (@ansostyle)

Logo-ESM

Quelle est la chose à ne pas faire quand on veut changer de lunettes ?

portrait-ansostyle

Le pire, c’est de venir avec plusieurs personnes car il y a aura toujours quelqu’un pour dire qu’il n’aime pas vos choix. C’est difficile de faire l’unanimité avec une paire. Je vois souvent le copain ou la copine « je sais tout », qui va conseiller sans vraiment savoir ou qui va choisir une lunette en fonction de ses goûts alors que son style n’a rien à voir avec celui du client.

Logo-ESM

Du coup, il vaut mieux se rendre en boutique seul ?

portrait-ansostyle

Non, vous pouvez venir accompagné mais il faut bien choisir la personne. Elle doit avoir un style que vous aimez et surtout être de bon conseil.

Logo-ESM

Dans vos vidéos, on vous voit souvent réagir à différents conseils lunettes. Quel est le pire que vous ayez entendu ?

portrait-ansostyle

J’entends beaucoup de conseils improbables mais le dernier en date c’est « la forme Pilote va à tout le monde ». Pour moi, c’est totalement faux et c’est même une des formes les plus dures à porter. Mais comme c’est une monture connue et iconique, les gens sont persuadés qu’elle peut être portée par n’importe qui. Il ne faut pas se laisser influencer par le marketing.
Après, si vous voulez absolument une paire emblématique ou adopter une tendance, on peut toujours s’adapter. Par exemple, beaucoup de clientes me disent qu’elles ne peuvent pas suivre la tendance des lunettes oversize car elles ont une petite tête. C’est faux ! Il suffit juste de sélectionner une paire de taille dite “normale”. Sur une personne avec un petit visage, ça va rendre oversize. Il faut jouer et s’amuser avec les lunettes.

Logo-ESM

Vous êtes également créatrice de colliettes, à la fois collier et chaînes de lunettes, un accessoire qui fait de nombreux adeptes. Pourquoi ?

portrait-ansostyle

J’adore que les lunettes prennent de la place et de l’importance. Je constate qu’avec les années on s’éloigne de l’idée que la lunette est une simple prothèse. Désormais, les gens la voient vraiment comme un accessoire de mode. Ce n’est plus un handicap de porter des lunettes, c’est un véritable atout !