Focus

Wave of wood : la marque de lunettes française qui mise sur le bois

Vous avez l’habitude des lunettes en acétate, en polyamide ou en titane ? On vous parle aujourd’hui d’une marque éco-responsable et 100% française : Wave of Wood. Fondée par deux opticiens, Antoine Gouviac et Sébastien Bourdon, la marque propose des lunettes en bois et s’est lancée dans une nouvelle aventure avec l’usage de la pierre. On ne vous propose pas de jouer à pierre, feuille, ciseaux mais plutôt de découvrir sans langue de bois Wave of wood.

focus-wave-of-wood-seb-ant-banniere

© Wave of wood, Sébastien Bourdon & Antoine Gouviac

La marque française Wave of Wood (WOW) est bien connue des opticiens pour ses lunettes en bois mais aujourd’hui c’est à vous chères lectrices et chers lecteurs que nous nous adressons. À l’origine de ce projet, il y a deux opticiens : Antoine Gouviac et Sébastien Bourdon. Ils insistent sur leurs intentions, c’est « la passion pour les montures, la passion pour le travail de cette matière noble qu’est le bois, mais aussi la passion de voir les gens porter ses montures avec fierté » qui les a motivés à se lancer.

Leur catalogue, qui se compose d’environ 300 modèles optiques et solaires confondues et d’une quinzaine de formes différentes, laisse l’embarras du choix. Et puis attention des lunettes en bois, ok, mais à condition de respecter l’environnement. Les lunettes sont fabriquées à partir d’essences de bois issues de forêts éco-gérées et en majorité françaises. Et WoW ne s’arrête pas là puisque même les colles et vernis dont ils se servent pour leurs lunettes sont safe et également utilisés dans l’industrie du jouet en bois. L’entreprise basée à Chaumes-en-Retz, près de Nantes, réalise l’intégralité des étapes de fabrication des lunettes dans son atelier ce qui en fait vraiment une marque 100% made in France.

focus-wave-of-wood-fond-2

© Pixabay

Lunettes de vue en bois Jojoba de chez Wave of wood

© Wave of wood

lunettes de soleil en bois wave of wood 02

© Wave of wood

lunettes de vue en bois wave of wood 03

© Wave of wood

Surfer sur la vague… en bois

Chaque monture porte le nom d’un arbre ou d’une essence en rappel aux essences de bois utilisées pour les fabriquer. Ainsi vous trouverez, entre autres, sur le site les modèles suivants : Baobab, Orme, Nachi ou encore Bombax pour une collection bombasse. Mais d’ailleurs pourquoi avoir choisi de s’appeler « Wave of Wood » ? Sébastien Bourdon, co-fondateur de la marque, fabriquait ses planches de surf sous le nom de « whale wave » autrement dit vague de baleine et c’est tout naturellement que le nom Wave of Wood s’est imposé. Il explique avec Antoine Gouviac, aussi à la tête de la marque, que leur « collection, au design contemporain, se veut raffinée, pensée pour tous et portée par les plus audacieux. Porter une WoW c’est avant tout porter un savoir-faire, une méthode de fabrication artisanale, l’élégance et (…) la chaleur du bois en plus. » Et si on vous disait qu’après le bois, les deux amis se sont lancé un nouveau challenge ? Cette fois-ci, ils allient le minéral au végétal, avec des lunettes en pierre, qu’ils ont d’ailleurs présentées au SILMO dernier.

Lunettes de vue Galaxite marbre noir wave of wood 04

© Wave of wood

Lunettes de vue en corail wave of wood 05

© Wave of wood

Des lunettes plutôt qu’un coeur de pierre ?

Cette collection déclinée en une vingtaine de modèles est née d’un projet réalisé avec une étudiante en architecture et comme aiment à le souligner les fondateurs de la marque, « la collection Minéral combine raffinement et esprit brut » et surtout « elle surprend par sa légèreté et son confort. » Vous vous demandez sûrement « comment ? » puisque on a tous à l’idée que la pierre, c’est lourd. Il s’agit en fait de montures en bois recouvertes d’une très fine couche de feuille de pierre naturelle (de l’ardoise, du marbre, ou du mica). Fini l’acétate, le titane et compagnie et retour à l’âge de pierre… ou pas. Antoine Gouviac souligne que la monture la plus lourde dans cette nouvelle collection minérale pèse environ 20 grammes ce qui est, certes, un peu plus lourd que la normale mais qui reste quand même raisonnable quand on pense à la superposition du bois et de la pierre qui sont des matériaux, entre autres, connus pour leur poids. En somme, porter des Wave of Wood, c’est la certitude de ne pas rester de marbre !