Focus

Mes lunettes sont cassées, que faire ?

En période de confinement, certains petits problèmes peuvent prendre des proportions importantes. Vous posez vos lunettes sur la table de nuit avant de vous endormir. Au réveil, vous les cherchez, les faites tomber et marchez dessus (vous êtes, entre autres, myope). Elles sont cassées et vous êtes dans le flou. Quelles solutions s’offrent à vous ?

mes lunettes sont cassées photo 3

© Pixabay

mes lunettes sont cassées photo 2

© Pixabay

mes lunettes sont cassées photo 1

© Pixabay

Sans elles, on n’y verrait moins clair et qu’on le veuille ou non porter des lunettes représente parfois un atout dans la vie de tous les jours. L’écrivain Maurice Denuzière écrivait d’ailleurs « Finalement, j’aime mieux mes lunettes. Quand j’en ai assez de voir les gens, je les enlève et… je retombe dans le flou. » Encore faut-il que ce soit un choix. En effet, lorsque l’on casse ses lunettes sans le faire exprès on est plus embêté qu’autre chose. Surtout quand on a une correction relativement importante. Dans ce cas-là, que faire ? Comment remédier à cette maladresse ?

focus-lunettes-casse-banniere-01

© Pixabay

1. Les lentilles (à proscrire dans la période actuelle)

Elles sont dans votre armoire à pharmacie et n’attendent que ça : être portées. Les lentilles sont la roue de secours idéale quand on a cassé ses lunettes. Elles ont justement peu de chance de se casser contrairement à vos binocles. Elles sont moins encombrantes et grâce à l’absence de monture autour de vos yeux, vous avez un meilleur champ de vision. Cela dit, porter des lentilles implique une condition très importante. Votre hygiène doit être irréprochable si vous souhaitez éviter les irritations. N’oubliez donc pas de bien laver vos mains avant de les mettre et de les enlever. Et surtout nettoyez-les régulièrement (vos lentilles et vos mains !). Si vous sentez déjà la paresse vous guetter à l’idée de les entretenir, optez pour les lentilles journalières que vous jetterez le soir venu.

focus-lunettes-casse-banniere-02

© Pixabay

2. Avoir une monture de rechange

Vous avez cassé vos lunettes mais n’avez pas de paire de lentilles qui vous attendent bien sagement ? C’est le moment de sortir votre paire de lunettes de rechange, celle que vous aviez rangée au fond d’un tiroir. C’est dans ces moments-là que l’on se rend compte que ça a du bon d’être prévoyant et d’anticiper ce genre de petits tracas du quotidien qui peuvent vite s’avérer problématiques. Quoi, vous n’avez pas de paire de rechange ? Vous auriez dû écouter Maurice Denuizère voyons ! « Une myope élégante ne doit pas considérer ses lunettes comme une prothèse, mais comme un accessoire. Elle doit avoir des lunettes assorties à ses toilettes et d’un style adapté aux circonstances, pour le sport, les courses d’après-midi, pour le soir. » Cette citation est bien évidemment à prendre au second degré.

focus-lunettes-casse-banniere-03

© Pixabay

3. Porter une ancienne paire de lunettes

Ok, vous n’avez pas de monture de rechange et encore moins de paire de lentilles. Pas d’inquiétude. Une dernière solution s’offre à vous, avant de finalement devoir vous rendre chez votre opticien. Non, on ne va pas vous proposer de scotcher votre monture, sauf si c’est vraiment votre dernier recours. On pensait plutôt vous diriger vers votre ancienne monture. Certes, elle n’est plus à la mode mais si elle est encore adaptée à votre vue, aucune hésitation à avoir en attendant que votre monture actuelle soit réparée.

focus-lunettes-casse-banniere-04

© Pixabay

4. Aller chez votre opticien de garde

Hélas, aucune des solutions précédentes ne vous convient. Vous n’avez pas de paire de lentilles, pas de monture de rechange et encore moins d’anciennes lunettes à porter en attendant. Vous avez aussi tenté le scotch dans un dernier élan de désespoir, en vain. On ne vous recommande pas non plus la colle forte au risque d’empirer la situation. Cette fois-ci, on vous conseille de vous rendre chez un professionnel, en l’occurrence votre opticien. Il sera plus à même de vous dire si vos lunettes sont réparables et le cas échéant, si votre ordonnance est encore valable, de choisir avec vous une nouvelle monture. En cas de remplacement, ne comptez pas trop sur la sécurité sociale pour prendre en charge votre paire de lunettes puisque le remboursement ne sera que minime. Contactez plutôt votre mutuelle pour voir les possibilités qui s’offrent à vous.

 

5. urgenceopticien.fr

Afin de palier aux urgences dans cette période de confinement, et en lien avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, les trois syndicats d’opticiens ont mis en place un dispositif de service minimum destiné aux patients.
Celui-ci a pour vocation d’assurer le suivi des demandes urgentes, dans des conditions optimales de sécurité, tant pour le public que pour les personnels.

Vous aurez ainsi accès :

• Au renouvellement des équipements cassés ou perdus ;
• Au renouvellement des équipements inadaptés uniquement sur nouvelle ordonnance spécifiant le caractère d’urgence ;
• A la délivrance d’un équipement optique pour tout personnel soignant dans le cadre du plan Covid-19 ;

En revanche, en raison des procédures de sécurités liées au COVID-19, il n’est pas recommandé de porter des lentilles pendant cette période à risque.

Pour avoir la liste des opticiens de permanence dans votre département, cliquez ici.

 

Écrit par Kahina Boudjidj